Livraison gratuite sur toute la boutique
importance de la lecture pour les enfants

Des études montrent que le fait de lier les mots parlés aux caractères imprimés dès la petite enfance prépare mieux les enfants à la réussite en lecture.

La lecture aux enfants d’âge préscolaire augmente considérablement le vocabulaire et la capacité de lecture.

Nous savons tous que la lecture aux jeunes enfants est bénéfique pour leur développement. On nous dit qu’elle stimule la curiosité, enrichit le vocabulaire et constitue un moment important de rapprochement entre parents et enfants. Même dans le monde trépidant d’aujourd’hui, la plupart des parents font de leur mieux pour lire à leurs enfants, au moins une histoire à l’heure du coucher lorsque nos horaires chargés le permettent. Mais de nombreux parents ne sont pas conscients de l’importance de ces séances de lecture au coucher pour le développement de leur enfant.

Des études ont révélé des preuves irréfutables qu’il existe un écart important en termes de compétences et de connaissances entre les enfants à qui l’on a souvent fait la lecture dès la petite enfance et ceux à qui l’on a fait la lecture moins souvent et cet écart devient évident au cours des premières années d’école.
importance de la lecture pour les enfants

Le fossé du million de mots

Une autre étude révèle que les enfants à qui l’on a lu cinq livres par jour avant leur entrée en maternelle entrent dans le monde de l’éducation en ayant entendu 1,4 million de mots de plus que les enfants à qui l’on n’a jamais fait la lecture. Le fait de lire ne serait-ce qu’un livre par jour à un enfant avant la maternelle lui permet de connaître 290000 mots de plus qu’un enfant qui ne lit pas régulièrement avec un parent. Ce simple facteur pourrait expliquer certains des écarts constatés en matière de compétences essentielles entre les enfants qui entrent pour la première fois dans le milieu scolaire.

Cette étude fait suite à une étude nationale antérieure qui a révélé de manière choquante qu’un quart des enfants de l’échantillon national n’avaient jamais reçu de lecture avant d’entrer à l’école et qu’un autre quart ne recevait de lecture qu’une ou deux fois par semaine. Les experts en éducation de la petite enfance nous disent que les enfants qui sont exposés à un plus grand nombre de mots de vocabulaire sont mieux préparés à voir ces mots imprimés et à en comprendre le sens, ce qui améliore considérablement la compréhension de la lecture.

La majorité des élèves d’aujourd’hui ne répondent pas aux normes de compétence en France

Cette recherche peut apporter un éclairage sur le fait que, selon les résultats de l’évaluation nationale des progrès éducatifs (NAEP) en 2019, seuls 35 % des élèves de quatrième année et 34 % des élèves de huitième année ont atteint ou dépassé les normes de compétence pour leur niveau scolaire et ces résultats étaient encore plus faibles que ceux de 2019.

Selon un auteur et spécialiste des sciences cognitives de l’Université de La Sorbonne, la clé de la réussite en lecture pour les enfants est de relier l’imprimé à la parole. Il a également révélé que les compétences en lecture des enfants sont fortement associées au langage parlé et au vocabulaire qu’ils connaissent déjà à la maison.

La lecture à haute voix à votre enfant devrait commencer dès la petite enfance avec les meilleurs livres pour bébés et se poursuivre tout au long de la petite enfance et au-delà. En outre, les enfants qui voient leurs parents lire et apprécier leurs propres livres sont plus susceptibles de rechercher des livres à lire pour leur propre plaisir lorsqu’ils grandissent.

Les livres et les jeux traditionnels donnent un avantage aux enfants

Une étude confirme l’importance de lier le langage parlé à l’écrit et révèle que non seulement la lecture fréquente avec les jeunes enfants enrichit le vocabulaire et favorise la réussite scolaire mais aussi que le fait de jouer avec des jouets traditionnels, tels que les meilleurs jouets pour enfants d’âge préscolaire, favorise le développement du vocabulaire parce qu’il inclut une communication beaucoup plus fréquente entre les parents et l’enfant, contrairement aux jeux électroniques où la vocalisation entre les joueurs est généralement très limitée.

En substance, ce que l’on nous dit, à nous parents, depuis des générations, que la lecture et les conversations fréquentes entre parents et enfants sont très bénéfiques pour les enfants et les préparent mieux au monde de l’éducation, est désormais étayé par d’importantes recherches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier

Identification

Back to Top